Archives par mot-clé : Fedora

Fedora 16 : interfaces réseaux, iptables et service

Suite à mon installation Oracle 10g sur Fedora. J’ai été perturbé par le fait que les interfaces réseaux ne se configuraient pas automatiquement au démarrage de ma machine virtuelle.

Je ne sais pas pourquoi mais ça semble être quelque chose de normal. Pour rendre la chose automatique, voici les commandes à passer :

service network restart
chkconfig network on

Et tout fonctionne comme ça. Par exemple, pour supprimer les règles iptables (qui sont très bien sur un environnement de production mais génant pour mes tests avec ma machine virtuelle), il suffit de taper :

service iptables stop
chkconfig iptables off

En y regardant de plus près, dans les faits, chkconfig est une surcouche aux gestionnaires de service xinetd (successeur de feu inetd). On peut par exemple lister tous les services avec la commande :

chkconfig --list

Pour le moment, je n’ai pas encore trouvé d’équivalent sous Ubuntu. Il faut que je creuse les script Upstart à l’occasion.

Se préparer une base Oracle 10g sur une Fedora 16

Voici mon pense-bête pour installer une base de données Oracle 10.2.0.1 sur une Fedora 16. Opération que j’ai brillamment exécutée dans une machine virtuelle Virtualbox.

Cette installation va me permettre de pouvoir effectuer des tests (de connexion ou autre comportements hasardeux inhérent au métier) dans des conditions plus proche de ce que je rencontre en entreprise.

D’abord, récupérer le socle nécessaire :

On notera que mon système est en 64 bits et que j’aime ça (et mes 8 Go (vivement les 16) aussi). Si votre CPU ne le supporte pas (ce qui devient rare), il faudra utiliser les versions 32 bits correspondantes.

On notera aussi qu’il vous faudra créer un compte sur le site d’Oracle pour télécharger la base de données. C’est gratuit et pour le moment, je ne suis pas trop pollué par leurs mails.

Je vous laisse ensuite le soin d’installer Fedora. Pour ma part, j’ai installé une version minimale.

Avant de commencer, il y a quelques packages à installer :

  • Tout d’abord, je me donne un accès SSH :
yum install openssh*
  • Ensuite, j’installe quelques packages 32 bits nécessaires pour l’installeur d’Oracle qui curieusement fonctionne avec une JVM 32 bits :
yum install libXp.i686
yum install libXt.i686
yum install libXtst.i686
  • Enfin un package pour permettre de rediriger les applications graphique (comme l’installeur d’Oracle) vers son propre affichage sans:
yum install xauth

Connectez vous à votre nouvelle machine avec l’option de transfert d’affichage :

ssh -X user@hostname

Ensuite, les principales opérations à suivre sont décrites ici : http://www.oracle-base.com/articles/11g/OracleDB11gR2InstallationOnFedora16.php.

Ce site est génial, il présente de manière très clair les installations de différentes versions de base Oracle sur différente version de Linux.

Toutefois, une erreur va se produire au moment de faire des vérifications, une fenêtre va apparaître avec une insulte du genre :

ORA-27125: unable to create shared memory segment

Dans ce cas, pas de panique, laisser cette fenêtre ouverte, appliquer la correction suivante et cliquer sur « Retry » :

cd $ORACLE_HOME/bin
mv oracle oracle.bin

cat >oracle <<"EOF"
#!/bin/bash

export DISABLE_HUGETLBFS=1
exec $ORACLE_HOME/bin/oracle.bin $@
EOF

chmod +x oracle

Et voilà, vous avez à disposition une base de données 10g pour vos tests